Les aventures de Marc-Antoine Mathieu à l'étranger

En complèment indispensable à cet article, le lecteur peut consulter, en images, la planète M@M,
ou imprimer l'article illustré et mis en forme au format pdf (290 Ko) :






Les oeuvres de Marc-Antoine Mathieu ont connu quelques expériences à l’export. À tout seigneur, tout honneur, le pays qui détient la palme de l’adaptation tous azimuts est sans conteste l’Allemagne qui compte à son actif 7 ouvrages traduits à ce jour chez l’éditeur REPRODUKT :
L’incontournable Julius Corentin Acquefacques y est repris dans quatre volumes, il semble bizarrement manquer "Le début de la fin..." et "L’origine" bénéficie d’une couverture originale (elle servira en France pour la couverture du dBD n°14 en 2002). "La 2,333e dimension" a fait l’objet d’un soin particulier car le logo de l’éditeur est, tout comme l’édition française, intégré dans le vortex. "Mémoire morte" et "Le dessin" sont également traduits dans la langue de Goethe.
Notons, pour conclure cette incursion germanique, la reprise de "la mutation", un bel effort de l’éditeur car le format ne rentre pas spécialement dans les canons éditoriaux internationaux ! Cerise sur le gâteau, nos amis allemands bénéficient d’une couverture inédite. La couverture française elle, figure sur le dos de l’ouvrage.

Etonnement, il semble qu’il n’y ait qu’une seule autre adaptation de Julius Corentin Acquefacques de par le monde et cette édition est finlandaise ! L’éditeur LIKE Kustannus Oy n’a pas oublié "Le début de la fin..." dans les bagages de Julius et les finnois ont la chance, contrairement aux allemands, de disposer des quatre premiers tomes de la série.

Le tour d’Europe de Marc-Antoine Mathieu est déjà terminé. Pas d’édition espagnole ou italienne, néerlandaise ou anglaise. Toutefois, il est à noter des parutions aux U.S.A. Si les américains délaissent Julius Corentin Acquefacques, deux éditeurs se sont respectivement intéressés à "Mémoire morte" parue chez DARK HORSE et "Les sous-sols du révolu" parus chez NBM (qui semble avoir engagé la traduction complète de la série entamée par Le Louvre et FUTUROPOLIS).

Pour conclure ce panel, une petite incursion japonaise. C'est en effet dans le numéro 2 du magazine de très haute qualité ERROR que paraît "Le dessin". Une adaptation facilitée par le découpage de l'album qui permet de passer dans le sens de lecture manga sans aucune difficulté.
Dans l'état actuel des connaissances bibliophiles, il est bien difficile de dire si l'aventure s'est poursuivie dans les autres numéros ou si l'ensemble de l'album a été pré-publié d'une seule traite. Impossible également de préciser si l'ouvrage existe en tant que tel en japonais mais, une chose est sûre, le disque rouge du drapeau nippon nous servira ici de point final
.


Théo, avril 2009




DROITS D'AUTEUR : les textes servant à l'élaboration de cette note et de ses mises à jour sont la propriété exclusive de leur auteur et ne peuvent être réutilisés, même à titre non public et non commercial qu'avec l'accord écrit de l'auteur concerné.